Les Portes du Temps

Voyage dans l’Espace-Temps

Par Neutrinos

Dans le Psaume XXIV de David, les mots   פתחי עולם

PiTh’HY ÂWLaM) figurent à deux reprises : aux versets 7 et 9. L’expression est traduite « portails antiques » par Zadoc Khan, « portails d’antan » par Dhorme, et portes de l’éternité par Samuel Cahen.

Effectivement le mot  עולם

 (ÂWLaM) a surtout le sens d’éternité, de temps caché.

PiTh’HY ÂWLaM, ce sont donc des Portes du Temps, des Portes de l’Eternité, et même plus : des Portes de l’Espace-Temps.

Ces deux mots ont pour valeur numérique : 498 +146 = 644

Le Temple

Dans sa description du second temple, Maïmonide précise que la ÂZaRaH, enceinte sacrée où on apportait les sacrifices, mesurait 187 coudées de long sur 135 coudées de large, c’est-à-dire qu’elle avait un périmètre de 644 coudées.

Tarshim_poster

     La Âzarah, la partie à droite sur l’image

BeMiDBaR

Le Livre dit « des nombres » contient 1288 versets, soit 644 x 2.

1288 à 16 diviseurs : 1, 2 4, 7, 8, 14, 23, 28, 46, 56, 92, 161, 184, 322, 644 et 1.288.

Le total de ces nombres est 2.880

La somme des angles de l’hexagramme est de 2.880°.

Voir à ce sujet l’article Numérologie : 288

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2009/08/23/numeralogie-288/

Je remercie Capitaine Flam, Pluto Chien et Akhsah Caleb dont les échanges sur Twitter ont inspiré cet article.



O'nyx, Evénementiel |
studentsohaib |
TV2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | JUVENIL WORLD
| Transparency Mali
| agboville le novateur d'Afr...