Le nombre onze

 

Variations sur un onze

Par Neutrinos

Arithmétique

11 est le cinquième nombre premier.

En binaire : 11 = 10112

En base 3 : 11 = 323

En base 4 : 11 = 234

En base 5 : 11 = 215

En base 6 : 11 = 156

En base 7 : 11 = 147

En base 8 : 11 = 138

En base 9 : 11 = 129

 

Un carré de côté 11 a le même périmètre qu’un cercle de diamètre 14 (avec π = 22/7).

14/11 = 1,272727.. c’est la racine carrée du « nombre d’or ».

Le nombre six à 11 partitions ; onze a 56 partitions.

11 = 6 + 5 mais aussi 62- 52.

En hébreu , six et cinq sont les valeurs numériques de deux lettres du Tétragramme :

ו (waw) et ה (He).

L’icosaèdre tronqué est formé de pentagones et d’hexagones réguliers

truncicosa.jpg

Icosaèdre tronqué (photo Wikipédia)

Valeurs polygonales de 11, « G » pour simplifier :

G 3 (triangulaire) = 66 ; G 4 (carré) = 121 ; G 5 = 176 ; G 6 = 231 (21×11)

G 7 = 286 ; G 8 = 341 (31×11) ; G 9 = 396 ; G 10 = 451 ;

G 11 = 506 ; G 12 = 561 ; G 13 = 616 ; G 14 = 671 ;

G 15 = 726 ; G 16 = 781 ; G 17 = 836 ; G 18 = 891 ;

G 19 = 946 ; G 20 = 1001 (91×11) C’est la valeur pentagonale (G 5) du nombre 26.

G 21 = 1056 ; G 22 = 1111, etc..

Un truc : Pour obtenir les polygonaux suivants, il suffit d’ajouter à chaque fois 55, la triangulaire de 10, au dernier nombre obtenu, exemple triangulaire de 10 plus triangulaire de 11 = 55 + 66 = 121, le carré de 11.

G 26(icosikaihexagonale) = 1331

On peut remarquer que les valeurs polygonales de 11 se terminent soit par 1, soit par 6. C’est également le cas du nombre 26.

6ee0d0c678d703ce344547e89454d08e.jpg

Les quatre premières valeurs obtenues dans le triangle de Pascal sont des puissances de 11 :

11, 121, 1331 et 14641 (114)

1331 est le cube de 11.

Onze et ses multiples dans les « Ecritures »

Dans le premier livre de la Thorah (pentateuque), il y a 1331 lettres du verset 1 au verset 26 inclus. C’est le verset qui annonce la création de l’homme au sixième jour.

1331 est la valeur numérique des mots :

על עשרים וששה, « sur vingt-six » 100 + 620 + 611 = 1331 ;

C’est aussi la valeur de l’expression :

על כתר תורה, « sur la Couronne de la Thorah », 100 + 620 + 611 = 1331.

Jeu de cubes

125 (53) = 1331en base 4

216 (63) = 1331 en base 5

343 (73) = 1331 en base 6 (343 = 1000 en base 7)

512 (83) = 1331 en base 7

729 (93) = 1331 en base 8

1000 (103) = 1331 en base 9

671

Sixième Jour, יום הששי, (YWM Ha ShiShY) les deux derniers mots du premier chapitre de la Thorah, ont pour valeur : 56 + 615 = 671

671 est la somme de la ligne du « carré magique » de 11.

Le Psaume 104, qui est un rappel de ce premier chapitre, est le chapitre 671 du TaNaK.

img050.jpg

Le centre du carré magique et du carré naturel de 11 est le nombre 61.

61 est la valeur numérique de אני, ANY, mot qui a deux significations : moi ou rien.

« La sortie d’Egypte » est citée 61 fois dans la Thorah. D’après Moïse Cordovéro : 50 fois comme miracle, et 11 fois comme un événement historique.

1331 + 671 = 2002

2002/11 = 182 (26 x 7). 182 est la valeur numérique du nom de יעקב (Jacob).

Joseph est le onzième fils de Jacob.

שור, le Taureau, roi des animaux domestiques et attribut de Joseph a pour valeur :

300 + 6 + 200 = 506, la somme des 11 premiers carrés.

« Il y a onze journées de ‘Horeb, par le chemin du mont Seïr, jusqu’à Kadech-Barne’a »

est-il précisé en Devarim I, 2. C’est ce chemin que les Hébreux dans le Désert ont mis quarante ans à parcourir pour arriver au but le premier jour du onzième mois.

Le chapitre I de Devarim (deutéronome) est le chapitre 154 de la Thorah.

154 = 14 x 11..

Au chapitre 27 du même livre, versets 15 à 26, sont énumérées les onze malédictions à prononcer sur le mont Eyval, près de Sichem.

Au chapitre XXIX, 28, il y a 11 lettres pointées ; voir :

http://akhsahcalebunblogfr.unblog.fr/2011/08/07/le-nombre-154/

 

Le prophète MYKhaH (Michée) I, 10-15, maudit 11 villes.

11 éléments entraient dans la composition du parfum spécial offert sur l’autel du temple de Jérusalem (Ex. XXX, 34).

 

D’après le Zohar III – 206a, onze fautes peuvent rendre un homme lépreux.

 

C’est dans la onzième année du Roi Salomon que la « maison » fut achevée (1Rois VI – 38)

112 + triangulaire de 11 : 121 + 66 = 187 c’est à dire 17 X 11.

Il y a 187 chapitres dans les cinq livres de la Thorah.

On retrouve 187 et 11 dans les dimensions du second Temple :

« Voici les dimensions de la Âzara : 187 coudées de longueur d’Est en ouest et 135 coudées de largeur du Nord au Sud. D’Est en Ouest 187 : l’espace libre pour la marche des Israélites : 11 coudées ; l’espace libre pour la marche des Cohanim : 11 coudées ; l’Autel 32 coudées ; entre l’Oulam et l’Autel 22 coudées, le Sanctuaire 100 coudées et 11 coudées derrière le Propitiatoire. »

(Le Temple, Description du Deuxième Temple d’après le Rambam, éditions Brit Chalom, 1995)

jeru1.jpg

L’alphabet hébreu a 22 lettres, la onzième lettre est כ, kaph.

Le mot le plus long du TaNaK a 11 lettres ; on le trouve au chapitre IX, verset 3, du rouleau d’Esther. Ce mot est :

והאחשדרפנים. Ce mot de valeur 704 (64 x 11) signifie : et les satrapes.

121

C’est onze au carré.

En base 3 : 121 = 111113

En base 4 : 121 = 13214

En base 5 : 121 = 4415 (441, c’est 212 et la valeur du mot אמת, vérité, et 441 = 6718)

En base 6 : 121 = 3216

En base 7 : 121 = 2317

En base 8 : 121 = 1718

En base 9 : 121 = 1449 (112= 122)

Jeu de carrés

16(42) = 1213

25 (52) = 1214

36 (62) = 1215

49 (72) = 1216

64 (82) = 1217

81 (92) = 1218

100 (102) = 1219

Ninive

נינוה, Ninive, a pour valeur numérique 121. De nombreuses informations géométriques et astronomiques paraissent cryptées dans le texte du Livre du prophète YWNaH (Jonas).

ar1302flarebrahic900.jpg

Astronomie

Il y a 11 jours de différence entre l’année lunaire et l’année solaire.

Le cycle de l’activité solaire est de 11 ans.

11° 15’ est la valeur de l’angle d’un des 32 secteurs de la Rose des Vents.

rosedesventsdeprovence.jpg

Physique

A des échelles infiniment petites de l’ordre de 10-35m, se développe un univers à dimensions multiples : 26 pour la théorie des cordes. Ces dimensions supplémentaires ont été ramenées à 10 dans la théorie des supercordes, puis à 11 dans la théorie  » M »; coïncidence ?

« Plutôt que les trois dimensions d’espace plus une dimension de temps de notre expérience quotidienne, la théorie des supercordes requiert neuf dimensions spatiales et une dimension temporelle. Et dans une incarnation plus robuste de la théorie des supercordes, connue sous le nom de « théorie M », l’unification nécessite dix dimensions d’espace et une de temps – une toile de fond cosmique composée d’un total de onze dimensions d’espace-temps. »

(Brian Greene, La magie du cosmos, Robert Laffont 2005)

Bienvenue dans la onzième dimension !



Laisser un commentaire

O'nyx, Evénementiel |
studentsohaib |
TV2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | JUVENIL WORLD
| Transparency Mali
| agboville le novateur d'Afr...