Dossier spécial (suite)

Le dossier du mois de « Mars »

(Nouvel épisode)

Les sectes missionnaires étendent leurs

tentacules en Israël

(Depuis Kountrass et terrepromise.com)

centremessianique300x245.jpg

 

Daniel Assor est depuis plusieurs années un militant très actif et efficace dans la lutte contre les missionnaires en Israël. Cet orthodoxe d’apparence classique connaît fort bien les méthodes des sectes évangélistes et des « Juifs pour JC » : il a été entraîné lui-même dans sa jeunesse à devenir un missionnaire avant de faire Téchouva et de rejoindre le Kollel Ye’havé Da’ath à Jérusalem.

Pourquoi avez-vous décidé de vous investir pour torpiller les efforts des missionnaires en Israël ?

Premièrement, il s’agit pour moi d’une sorte de Tiqoun (réparation). J’ai connu de l’intérieur l’organisation des missionnaires et je sais combien ils sont dangereux aujourd’hui. Il faut savoir que lors d’un récent congrès international de missionnaires à Berlin, ceux-ci ont officiellement décidé de s’attaquer en priorité au peuple juif. Les missionnaires sont convaincus que la fin des temps est proche et que JC reviendra bientôt : c’est pourquoi ils veulent convaincre un maximum de Juifs de reconnaître leur « messie ».

Concrètement, quelles sont les activités des missionnaires en Israël ?

Les missionnaires utilisent aujourd’hui les méthodes les plus pernicieuses pour diffuser leur propagande. Dernièrement, ils ont organisé une vaste campagne dans toutes les localités du Nord du pays pour s’attaquer ensuite à la région de Re’hovot. A Haïfa, ils n’ont pas hésité à envoyer des femmes habillées à la manière juive orthodoxe pour aller frapper aux portes des foyers d’un quartier ‘Harédi et distribuer des brochures. Des missionnaires camouflés en ‘Harédim, avec les Tsitsiyoth et tout le reste ont également sévi dans d’autres secteurs. Ils s’attaquent en particulier aux jeunes ainsi qu’aux familles en difficultés, en leur offrant notamment un soutien financier.

Comment agissent les missionnaires pour attirer les jeunes israéliens ?

Les missionnaires n’hésitent pas à aborder les adolescents lors de concerts, festivals et autres événements qui rassemblent des centaines de jeunes israéliens. Nous savons également que des centaines d’adolescents scolarisés dans les écoles de la secte des « Juifs pour JC » suivent une formation très spéciale : à la veille de leur incorporation au sein de Tsahal, les missionnaires leur apprennent toutes les techniques pernicieuses pour diffuser le message chrétien au sein de l’armée ! Les sectes missionnaires sont également très actives à Tel-Aviv : le missionnaire Jacob Damkani dirige un grand centre, financé par des fonds allemands, dans lequel se déroulent sans arrêt des séminaires destinés à convaincre les gens de croire au « message de JC ».

Quels sont les domaines dans lesquels vous intervenez pour faire barrage à la propagande des missionnaires ?

J’ai fait paraître dernièrement (sous un nom de plume) un livre, « Aux portes de Rome », qui est un véritable manuel de secours pour les personnes ébranlées par la propagande des missionnaires. Je donne également des conférences et je suis régulièrement appelé à l’aide par les proches de personnes qui sont tombées sous leur influence. Ma femme et moi avons été contactés tout récemment par une jeune femme de Rishon Letzion, dont la soeur a épousé un Juif renégat qui est devenu pasteur dans cette même ville. Cette jeune femme était déboussolée, car sa soeur et son beau-frère ne cessaient de l’inonder de propagande missionnaire. Nous l’avons invitée chez nous à Jérusalem et nous lui avons offert un Siddour. Puis nous l’avons également mis en contact avec un responsable de Yad leA’him et un ancien pasteur allemand converti au judaïsme qui l’a beaucoup impressionnée. Nous l’avons soutenu pendant des mois et aujourd’hui cette jeune femme fait partie du milieu orthodoxe.

Est-ce qu’il vous arrive d’affronter directement des dirigeants des sectes missionnaires ?

Cela m’est déjà arrivé. Dernièrement, j’ai été invité à débattre à la radio avec l’un des principaux responsables de la propagande missionnaire en Israël. Il a osé prétendre que ses activités sont « légales ». J’ai alors dévoilé toutes les méthodes scandaleuses que les missionnaires emploient pour tromper les gens naïfs et ne pas éveiller de soupçons.

Comment expliquez-vous le fait que le gouvernement et la Knesseth restent indifférents face à ces agissements ?

Malheureusement, aucune loi efficace n’a été adoptée jusqu’à ce jour pour protéger la population juive d’Israël des missionnaires. Nos dirigeants ne sont pas conscients du danger et les missionnaires en profitent pour justifier leurs actions au nom de la démocratie. Pour ne rien arranger, de nombreuses institutions du pays sont sous l’influence des évangélistes américains qui versent des millions de dollars à Israël parce qu’ils sont convaincus qu’à la fin des temps les Juifs reconnaîtront le « vrai messie ». Après avoir été envahi par la culture occidentale, Israël est maintenant attaqué de plein fouet par la religion du monde occidental ! Les gens croient que les Arabes sont nos pires ennemis, mais ils oublient que ceux-ci sont des adversaires récents, tandis que les chrétiens ont été nos pires ennemis depuis 2000 ans ! Pour comprendre cela, il suffit de lire les textes concernant la lutte entre Ya’aqov et l’ange de ‘Essaw, c’est un conflit qui durera « jusqu’à l’aube », c’est-à-dire jusqu’à l’heure de la Délivrance.

Note d’Akhsah:

Pour la « Tradition », Mars, la planète et le dieu romain, représente l’Empire Romain. Romulus, fondateur de Rome, était fils de Mars. Par extension, le dieu planétaire de la guerre est aussi un symbole des successeurs des empereurs, c’est à dire du christianisme. Mars le rouge est Edom ou Esaü (Essaw).



Laisser un commentaire

O'nyx, Evénementiel |
studentsohaib |
TV2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | JUVENIL WORLD
| Transparency Mali
| agboville le novateur d'Afr...